Le Minimalisme une réponse aux problématiques de Parent(s)!

On sera tous d’accord sur le fait qu’avoir un enfant est un bonheur immense, indescriptible qui chamboule notre vie à tous! Mais je pense que nous serons aussi tous d’accord pour dire que ce bonheur s’accompagne de son lot de petits tracas.


Alors quand on attend son premier enfant, on vous prévient avec plus ou moins de bienveillance,

que vous allez être fatigué(e), qu’avoir un enfant c’est beaucoup de responsabilités et de travail, etc...

Alors oui avoir un enfant c’est du travail, mais finalement ce travail se fait parce que comme l’amour est là ça vient compenser toute cette énergie que l’on dépense au quotidien.

En revanche, ce sur quoi on vous alerte moins, c’est que lorsqu’on a un enfant subitement tout s’accélère!


Pourquoi? Parce que les journées deviennent subitement trop courtes pour y rentrer tout ce que vous avez à y faire. Alors, du coup on court, on court pour assurer les tâches du quotidien, on court pour continuer d’assurer au travail, pour essayer de maintenir une vie personnelle tout en apportant attention et amour à nos enfants.

A l’arrivée de mon deuxième enfant cette course est devenue délirante! Et surtout que, ce que je trouvais d'autant plus terrible c’est qu'il n’a jamais été aussi important d'occuper son temps à ce qui compte vraiment, c'est-à dire passer du temps en famille. Le résultat, un sentiment de devoir tout le temps faire des choix, faire le choix d'une maison rangée ou de jouer avec mes enfants, choisir entre prendre le temps de me préparer ou préparer de bons petits plats.

Choisir entre vie pro et vie perso, avec pour bonus la culpabilité qui s'invitait..




Changer votre rapport à l'argent:

Dans votre budget, vous avez une part de celui-ci qui peut être consacrée à des dépenses dites "superflux" et c'est bien normal. Mais celle-ci vous apportent -t- elles toutes du bonheur? Et surtout valent elles-le travail que vous y consacrez pour vous les payer? Souhaiteriez-vous peut-être mettre cet argent ailleurs dans d'autres projets, peut-être des choses à vivre, comme des voyages, un loisir, un sport etc.. plutôt que dans des choses à vous acheter? Ou peut-être que revoir certaine dépense vous permettrait de travailler moins.


Changer votre rapport au temps:

Vous vous sentez débordé(e) ? Vous avez sans cesse le sentiment de devoir faire des choix, des sacrifices?

Je vous invite à vous faire la liste de tout ce que vous faites sur une journée et d'y attribuer approximativement le temps que vous y consacrez. Rayez un à un ceux sur quoi vous n'avez pas de pouvoir de changement pour ne finir par ne garder que le reste.

Vous constatez que ce qui reste a un lien avec votre grand nombre de possessions?

Bravo vous venez de faire un premier pas dans le Minimalisme!

Un peu raccourci comme raisonnement? Pas tant que ça...

Rappelez-vous un instant de votre vie où vous vous étiez senti libre de toutes possessions, et par conséquent libre de votre temps?



Et bien pourquoi ne pas retrouver cet état? Impossible ?! Et pourquoi pas?

Prenez le temps de réfléchir à tout ce qui abrite votre maison, bien souvent on arrive même pas à se le représenter tant c'est énorme! Vous et votre famille avez vous vraiment besoin de tous ces objets?

Pensez au temps consacré à ces objets, à les ranger, les nettoyer, les chercher! Epuisant non?

Ici, je vous invite à pousser votre réflexion, tout cela ne peut il vraiment pas changer?

Vous pensez qu'avec une vie de famille ça n'est pas possible et pourtant ça n'a jamais eu autant de sens!

Il est grand temps que vous consacriez du temps à ce qui compte vraiment!

Le Minimalisme c'est aussi une philosophie, où l'on a conscience que le bonheur ne se trouve pas dans ce que vous possédez mais bien dans ce que vous vivez;

Cette philosophie ne répond-elle pas aux valeurs que vous aimeriez transmettre à vos enfants? oui? Alors montrez-leur la voie!



Le weekend arrive ,que préférez, passer le week end à ranger et nettoyer votre maison, ou sortir vous promener avec vos enfants?


Deuxième réponse, vous êtes déjà un Parent Minimaliste!

"Dès lors que votre famille, vos passions et vos objectifs deviennent plus importantes que vos possessions, c’est que vous êtes déjà sur le chemin du Minimalisme".

Consciente qu'avec des enfants, tendre vers une vie plus simple et plus légère semble utopiste.

J'ai expérimenté, c'est possible!

Chaque semaine, j'aborderais avec vous les étapes et l'acheminement d'une vie plus simple, plus légère et surtout plus riche de sens!

Nous aborderons les freins que l'on rencontre, dus à l'entourage, la sociéte et parfois à nos propres croyances et surtout comment lever ces freins pour se débarrasser du superflux et se concentrer enfin sur le vrai bonheur.