Désencombrer, un premier pas vers le minimalisme.

Mis à jour : mai 5


J’ai choisi de vous parler de ce sujet, désencombrer, se libérer de certaine de nos possessions, parce que ça été pour moi le premier pas vers un mode de vie minimaliste, mais surtout parce que je crois que ce premier pas on a tous essayé de le passer à un moment donné, à plus au moins grande échelle, et parfois même sans s'en rendre compte.


Est ce que vous voyez de quoi je parle?

Je parle de ce moment où vous ressentez le besoin de faire le vide autour de vous, où vous vous réveillez un matin avec une poussée de fièvre du rangement et du grand ménage, qui font que subitement on décide de retourner la maison.


Nos motivations de départ dans cette démarche nous sont à tous personnelles, elles peuvent être motivées par différentes raisons, comme le besoin de reprendre le contrôle, d’en venir à bout du désordre, un besoin d ‘y voir plus clair, de faire des économies ,une prise de conscience suite à un reportage sur le réchauffement climatique! Bref! ça n’a pas d’importance!


En fait vos motivations de départ dans cette démarche de désencombrement et même dans cette démarche de minimalisme vous appartiennent totalement et elles sont toutes louables !


Il faut bien comprendre une chose on ne réveille pas un matin en décidant d’être minimaliste, comme on ne se réveille pas subitement en décidant de devenir écolo!


C’est une succession, de prise de conscience et de décisions que vous prenez qui vous emmène à un changement de vie et à ce mode vie.

Et bien souvent l'être humain étant fait ainsi nos motivations de départ nous sont souvent personnelles.


Pour ma part comme je vous l’expliquais dans le premier épisode les miennes de motivations étaient économique, et oui, ma démarche de changement n’a pas été immédiatement de sauver les morses sur la banquise, ,je l’avoue! Mais finalement est-ce important ?


Non! Puisque le résultat est que, peu importe vos raisons dans la mesure où celles-ci vous poussent à vous poser les bonnes questions, où celles- ci vous poussent à avoir une prise de conscience qui vous amène à mener une vie plus responsable.

Et que même si votre démarche se limite à désencombrer votre logement, celle-ci est déjà énorme, donc ne minimiser pas votre action!

LES RAISONS:

Vous remarquerez d’ailleurs, que cette démarche de désencombrement, de se débarrasser de certaines de nos possession, de faire le vide, coïncide souvent avec le besoin d’un nouveau départ, un changement de vie, un nouveau boulot, parce qu’on décide de reprendre le contrôle après une période difficile, ou encore parce qu'on décide de se remotiver pour réviser un examen etc…

L'exemple typique c'est la rentrée des classes!


Ce n’est pas un hasard c’est parce que, on le sait que derrière cette démarche il ya un bénéfice libérateur immédiat!

Lors de mes recherches j’ai pu constater que de nombreuses études ont été réalisées sur le lien entre l’environnement dans lequel nous vivons et nos émotions, notre bien-être.

Il en ressort que les espaces épurés favorisent, la diminution du stress, favorisent le bien être et développent la concentration, pour les adultes comme pour les enfants.

Sans compter qu’un environnement épuré vous facilite bien évidement le nettoyage et le rangement et s’est même gage de plus de sécurité pour vos enfants.

Je pense d’ailleurs qu’il est important de préciser que ici le sujet n’est pas le rangement ou même l’organisation de votre maison. Mais en revanche il est sur que c’est directement lié, puisque le désordre c’est la conséquence de votre encombrement, de nos trop grandes possessions et encore à plus forte raison quand on a des enfants!


C’est parce qu’on ne désencombre pas réellement qu’on ne vient pas à bout de ce rangement,

Une étude à été réalisée en 2019 en France sur la part du budget attribué au paiement du logement ça représente en moyenne 30% !C’est énorme, du coup, on est d’accord que notre logement devrait être un des endroits où l’on se sent le mieux, notre havre de paix, notre cocon, dans lequel l'on pourrait se détendre, se réfugier.(surtout en ce moment!)

Et pourtant quand on est parent(s) on associe plutôt la maison comme le deuxième travail qui nous attend en rentrant, on associe ça a du stress, des corvées qui n’en finissent plus.

Il faut remettre les choses à leur places!

Votre maison ne devrait abriter uniquement que des objets vous servent, qui vous apportent du bonheur, et c’est tout car le reste de cette place doit être occupée par vous ,vos proches et ce que vous faites de ces objets.


Essayez de vous représenter tout ce que vous avez juste une seconde.

Et bien souvent on y arrive même pas!

LA PRISE DE CONCSCIENCE :

Désencombrer, se libérer de certaines de nos possessions c’est dans un premier temps avoir la pleine conscience de tout ce que l’on possède et dans un deuxième temps prendre conscience que celles-ci n’occupent pas uniquement notre logement, mais aussi notre tête.

Pourquoi parce que derrière tous ces objets, il y a le travail qu’ils représentent, pour les entretenir les ranger, les nettoyer et vous les payer.

C’est la raison pour laquelle on s’est tous retrouvé à un moment à faire un travail de tri, de désencombrement, c’est parce que au-delà de libérer de l’espace chez nous on cherche à libérer de l’espace dans notre tête! Cela se fait de façon complètement inconsciente. C’est comme un effet kiss cool, on se lance dans cette démarche en pensant libérer de l’espace chez nous et on comprend ensuite que c’est notre esprit qu’on libère.


Parce qu’un grand nombre de nos soucis du quotidien, de notre stress sont liés à nos possessions, le stress que l’on se met au travail ,c’est pour se payer toutes ces choses, le stress que l’on se met à la maison ,c’est pour ranger toute ces choses, le sentiment de désirer toujours autre chose c’est là aussi pour se payer.

Donc quand on prend le temps d’y penser, se libérer de certaine de ces possessions c’est se libérer de cette pression. C’est reprendre le contrôle et faire le choix d’avoir ce contrôle.

Car vous l’avez, alors bien-sûr il y a une part de ce stress qui n'a rien avoir avec ça, mais pourquoi ne pas choisir d'agir sur ce sur quoi, vous avez un vrai pouvoir de décision!


C’est vous qui décidez, c'est vous qui avez ce pouvoir et juste prendre déjà conscience de ça c’est déjà énorme!


Je finirais comme ça en vous laissant réfléchir à cet énorme pourvoir de changement que vous avez, et si cette démarche est une démarche que vous avez déjà essayé d’entreprendre, et bien de vous poser la question sur les raisons qui selon vous font que vous n'êtes pas pleinement satisfait, qui vous empêchent de réussir.


Car, et vous vous en doutez la semaine prochaine j'aborderai les raisons, les freins qui font qu’on arrive pas à se débarrasser de nos possessions.


43 vues